Johnny : l’héritage d’une légende

C’est la suite logique d’une chronique légendaire, comme si Johnny Hallyday pouvait encore rompre les codes. Un testament à sa démesure que contestent ses enfants, Laura et David. Pascal Louvrier s’en amuse : « C’est un testament rock’n’roll ! ». Et comment ! Deux mois après la mort du taulier, les clans s’écharpent autour de son héritage. Coup de théâtre. A la manière des lamentations larmoyantes héritées … Continuer de lire Johnny : l’héritage d’une légende

Pascal Louvrier, FlashBackTour

Pour atteindre l’inaccessible étoile, il fallait écrire à la manière dont vivait Johnny. C’est ainsi que Pascal Louvrier publie Johnny, que je t’aime aux éditions Praxys. Tout commence en 1943. Ensuite, on improvise. « Le rocker adore se glisser dans la peau de ce bad boy qui n’a d’autre loi que celle de l’amour absolu. » Aurait-on pu trouver de plus justes paroles pour cerner l’insondable ? N’importe quel biographe … Continuer de lire Pascal Louvrier, FlashBackTour

Calpe, la colonisation moderne

Sur la pointe de la Costa Blanca, en bord de Méditerranée se jette un immense rocher. C’est le Penon de Ifach, symbole d’un village devenu station balnéaire en l’espace de 20 ans. Il est 5h30. Les tracteurs retournent le sable et déminent la plage des mégots de la veille. Les premiers coureurs s’emparent du patio, vaste promenade reliant le Penon au quartier de Maryvilla sur … Continuer de lire Calpe, la colonisation moderne

Louis et Denise

Ils viennent de fêter leurs 70 ans de mariage. « Ça y est, on peut divorcer », plaisante Louis. « Déjà ? », répond Denise. C’est vrai qu’ils ont changé. Louis trouve que les Français ne sont pas si cons, finalement. Denise ne peint plus et passe le plus clair de son temps à lire dans le fauteuil en cuir, près de la baie vitrée. « Je n’avais pas lu … Continuer de lire Louis et Denise

Fans de Johnny : à la vie, à la mort !

Ils sont toujours là, fidèles. Certains se sont même faits tatouer le nom et le visage de leur idole, comme s’ils pouvaient oublier. D’autres allument une bougie chaque soir sur le rebord de la fenêtre. Le deuil est long, le deuil est pénible… Et le temps ne suffit plus à taire le chagrin. « Je n’y arrive pas », « J’aurais aimé partir avec lui », « Reviens, Johnny »… Un … Continuer de lire Fans de Johnny : à la vie, à la mort !

J’oublierai ton nom

« J’ai tenté de survivre quand on me croyait mort… » Sa patrie, c’était la scène. Sa famille, c’était la France. Fils de personne, ami de tous, il déchaînait les passions et faisait chavirer les foules. C’était un roc. Un immortel. Une légende imprégnée d’éternité. « Je m’appelle Jean-Philippe Smet, je suis né dans la rue », chantait-il. La caricature du rockeur venu de loin à qui l’on pardonnait tout, « parce qu’il … Continuer de lire J’oublierai ton nom

Gabrielle, la belle parisienne

La réputation des garçons de café parisiens trône parmi les plus incontournables clichés que l’on a souvent bien du mal à renverser. En plein coeur du 17ème arrondissement, devant le métro Wagram, le café Gabrielle a des allures de brasserie haussmannienne et familiale. Le temps s’y est arrêté. Il est 8h, Paris s’énerve. Sur la place de l’Etoile, les parisiens manœuvrent imprudemment. Une voiture déboîte … Continuer de lire Gabrielle, la belle parisienne

T’écrire, enfin…

Entre, Johnny, dans cette éternité. La France a communié à ton nom, à ta gloire, à ta musique, à ta gueule, à ton amour. Unanime dans la reconnaissance, soudée dans la tristesse, égale dans la douleur. La France, c’était toi. Du politicien assis dans l’église au citoyen parti de son village à 3h20. De ce sexagénaire en larmes à cet enfant qui ne comprend pas. … Continuer de lire T’écrire, enfin…

Johnny, comme une étoile qui s’éteint dans la nuit.

Tu es tombé, tu as regardé vers le ciel puis tu es parti. Digne dans la mort comme tu le fus dans la vie. Et jusqu’au dernier moment, tu avais cette espérance, cette force que tu puisais dans la douleur. Cette flamme qui ne s’est jamais éteinte mais qui nous brûle maintenant le cœur. C’est ça, l’amour. Je rédige ces faibles lignes sur un coup … Continuer de lire Johnny, comme une étoile qui s’éteint dans la nuit.

Général Pierre de Villiers : « Les Français attendent de la clarté entre les discours et l’action »

Servir a-t-il encore un sens ? Le général d’armée Pierre de Villiers y revient quelques mois après sa démission dans un essai publié aux éditions Fayard. Le 19 juillet dernier, le général Pierre de Villiers démissionnait de ses fonctions de chef d’état-major des armées. Une décision fracassante dans un contexte conflictuel. Servir raisonne ainsi comme un appel, une responsabilité en tant que Français à être fier de son … Continuer de lire Général Pierre de Villiers : « Les Français attendent de la clarté entre les discours et l’action »