Gilets jaunes en culotte courte

Tribune. Il y a toujours eu deux France. Celle qui commémorait hier l’Armistice de 1918, silencieuse, compatissante et consternée… et celle qui imagine sérieusement reconquérir l’échafaud comme au bon vieux temps de la Révolution. Deux combats, deux états d’esprit, deux histoires de gueules cassées. Une pour se casser la gueule. Au moins, l’opposition s’y retrouve. D’un côté, Dupont-Aignan conjure avec luminescence le soulèvement du peuple. … Continuer de lire Gilets jaunes en culotte courte

11 novembre : appelés Enfants de France !

Tribune. Appelés Enfants de France, ils glorifièrent leur pays au péril de leur vie. Fils d’un même sang, unis ou condamnés au sacrifice suprême, porteurs du joug national, de la bêtise humaine et d’une idéologie sacrificielle, ils s’engagèrent tête à terre sur les champs ignobles de boue et d’horreur. Trainés par le devoir, élevés par l’honneur, sanctifiés par la liberté. Ils l’acquérirent enfin sur l’échafaud … Continuer de lire 11 novembre : appelés Enfants de France !

Commémorations du 11 Novembre : la France a capitulé

Indignation. Quand certains prétendent incarner la République au corps à corps avec la Justice, d’autres s’accordent la responsabilité d’avorter l’Histoire en confiant l’anesthésie au bourreau. Triste héritage. Cent ans après la signature de l’armistice, la France et l’Allemagne se sont donc mises d’accord : il n’y aura pas de défilé militaire car « le sens de cette commémoration n’est pas de célébrer la victoire de 1918 ». Le … Continuer de lire Commémorations du 11 Novembre : la France a capitulé

Evangile selon Jean-Luc : « Ma personne est sacrée ! »

Sacrément gonflé. Il importe peu de rappeler les circonstances de cette envolée messianique tournée, à tort, en dérision. Les sauvageries parlementaires, ça va bien un moment. Que l’on dénonce ardemment l’iniquité d’une décision judiciaire, c’est une chose. La rebuffade est tolérée, c’est un précepte démocratique, c’est le paraphe des Insoumis. L’hémicycle de l’Assemblée Nationale en est le théâtre quotidien ; jadis académie des joutes verbales, on … Continuer de lire Evangile selon Jean-Luc : « Ma personne est sacrée ! »

Mon pays, c’est Johnny

La sortie de cet album apparaissait comme l’héritage sublime du Taulier, loin des tumultes familiaux, des querelles pitoyables et des décharges calomnieuses. Que reste-t-il de l’unité nationale ? 6 décembre 2017. Johnny s’effondre dans les bras fébriles de son épouse, implorant une dernière fois les cieux ouverts d’avance, la crainte au corps, le corps enclin, le coeur cessant. Le Taulier disparaît… La France s’endeuille sans consentement. … Continuer de lire Mon pays, c’est Johnny

Le féminisme moderne : itinéraire d’un sexisme gâté

Reaction. Cachez cet homme que je ne saurais voir… Le jeu des féministes est sans limites : trouver une veine concordante entre un sourire béat et une volonté de nuire. Il y a quelques semaines, la presse a relayé une « fausse information » concernant la loi Marlène Schiappa sur le harcèlement de rue … On prétendait qu’un regard appuyé eut pu provoquer une verbalisation. Tout le … Continuer de lire Le féminisme moderne : itinéraire d’un sexisme gâté

Général de Villiers : « J’ai couru après l’honneur, l’étoile qui m’a toujours guidé »

Depuis sa démission, le 19 juillet 2017, l’ancien chef d’Etat-major des Armées entretient le sens de son engagement à l’état civil : servir. « Je ne suis pas un homme de scandale et l’égocentrisme, ça ne m’intéresse pas. » Organisée par La Chaîne de l’Espoir, sa rentrée visionnaire se résume ainsi :  » Transmettre ce que j’ai appris au service de la France. » Gagner la guerre, installer … Continuer de lire Général de Villiers : « J’ai couru après l’honneur, l’étoile qui m’a toujours guidé »

Joël Robuchon, étoiles filantes…

Mon cher Joël. Il y a tout juste un an, je vous trouvais dans les cages d’un lâcher de torros, à Calpe, ville espagnole qui nous était si chère. Vous portiez cette belle chemise blanche, défiant l’ambiance un peu crasse des ruelles euphoriques, invisible pour ceux qui ne vous connaissaient pas, parce qu’en fait, peu importe le prestige, vous ne l’imposiez à personne. « Vous êtes … Continuer de lire Joël Robuchon, étoiles filantes…

Affaire Benalla : panique de basse-cour

Réaction. On y va tous de notre petit commentaire ou de notre gros coup de gueule sur l’affaire Benalla. Mais j’ai l’impression que dans ce tourbillon de consternations et de règlements de comptes, le recul manque terriblement. Les uns proclament la déchéance du roi, les autres hurlent au complot, à l’exagération, à l’abrutissement médiatique, et pour l’instant, la commission d’enquête, même contestée par une poignée … Continuer de lire Affaire Benalla : panique de basse-cour

Coupe du monde : la race en jeu

Noir c’est noir. Difficile d’évoquer une diversité que l’on nomme, que l’on dénomme, que l’on idéalise, que l’on exploite à outre mesure et sur tous les tons possibles…  1958, 1998, 2018. Trois dates intimement liées à l’actualité pour saisir l’étymologie idéologique du mot « race. » Il y a 60 ans, l’article premier de la Constitution se conjuguait en ces termes : « [la République] assure l’égalité devant la … Continuer de lire Coupe du monde : la race en jeu